0
Aviation Civile
Air France-KLM dément participer au processus de privatisation de Malaysia Airlines
Air France-KLM dément participer au processus de privatisation de Malaysia Airlines
© Air France-KLM

| HEGUY Jean-Baptiste

Air France-KLM dément participer au processus de privatisation de Malaysia Airlines

Dans un premier temps, l'agence de presse Reuters, citant plusieurs sources proches du dossier, avait annoncé que le groupe franco-néerlandais pourrait prendre jusqu'à 49% du capital de la compagnie nationale malaise.

« Air France-KLM continue d'étudier les opportunités d'investissement dans le monde, conformément à son objectif stratégique de participer de façon active et pragmatique à la consolidation du secteur, tel qu’annoncé lors de la Journée des Investisseurs de Novembre 2019. Air France-KLM a été dans le passé en contact avec les actionnaires de Malaysia Airlines, mais le groupe n'est aujourd’hui pas partie prenante du processus de vente de Malaysia Airlines".

C'est de cette manière claire et nette que le groupe Air France-KLM a démenti le 21 janvier être candidat à la reprise de Malaysia Airlines, quelques heures après que l'agence de presse Reuters ait affirmé le contraire, citant des sources proches du dossier. Deux de ces sources avaient annoncé qu'Air France-KLM avait proposé d'acheter jusqu'à 49% du capital de Malaysia Airlines et de mettre en place un hub en Malaisie, destiné aux services de maintenance, de réparation et de révision. 

Le gouvernement malaisien cherche un partenaire stratégique pour ouvrir le capital de sa compagnie nationale, qui a toujours du mal à se remettre des conséquences des deux catastrophes qui l'ont durement touchées en 2014 : la disparition du vol MH370 et la destruction au dessus de l'Ukraine du vol MH17. Toujours selon Reuters, plusieurs autres compagnies seraient intéressées, notamment Japan Airlines, le groupe AirAsia et Malindo Air, filiale de la compagnie malaise Lion Air. 

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription