0
Aviation Civile
Air France pousse pour un Airbus A220-500 © Airbus

| Yann Cochennec

Air France pousse pour un Airbus A220-500

Air France pousse Airbus à développer une version allongée de son A220. Baptisé A220-500, il prendrait 20 à 25 sièges supplémentaires, soit quatre à cinq rangées de plus.

Air France pousse Airbus à lancer un A220 allongé capable de prendre 20 à 25 passagers de plus que l'actuel A220-300. C'est le site web canadien "La Presse" qui soulève le lièvre en revenant sur le plan de flotte d'Air France-KLM présenté aux investisseurs par Benjamin Smith, directeur général du groupe franco-néerlandais. "Ce plan affichait aussi une petite surprise, contenue dans sept caractères : « -500 (?) », souligne "La Presse". "La direction d’Airbus a maintes fois été interrogée au sujet de la possibilité de développer un A220-500 depuis sa prise d’une participation majoritaire dans le programme. Chaque fois, elle a répondu que ses efforts liés à l’A220 étaient pour le moment concentrés sur l’accélération de sa cadence de production et la réduction de ses coûts", rappelle "La Presse" qui poursuit : "récemment, au Salon aéronautique du Bourget, Airbus a toutefois fait un pas en reconnaissant qu’une telle possibilité existait et que son développement pourrait se faire « assez vite ». Le chef du soutien à la clientèle et chef de l’ingénierie du programme A220, Rob Dewar, considéré par plusieurs comme le « père » de la C Series, avait alors expliqué qu’on pouvait « certainement ajouter quatre ou cinq rangées », ce qui signifierait de 20 à 25 sièges supplémentaires. "Ajoutés aux 120 à 150 places de l’A220-300, ces sièges feraient d’un éventuel A220-500 un concurrent presque direct du plus lucratif des avions d’Airbus, l’A320neo (150-180 sièges)", estime "La Presse" qui conclut : « La décision dépend de la stratégie monocouloir d’Airbus », avait indiqué M. Dewar".

Airbus A220 Air France

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription