7
Maintenance
Bourget 2019 : pacte RH mécanos entre l'ALAT et Airbus Helicopters © ALAT

| Yann Cochennec

Bourget 2019 : pacte RH mécanos entre l'ALAT et Airbus Helicopters

Au regard de la tension sur les métiers de mécanicien hélicopters, l'ALAT et Airbus Helicopters signent un pacte vertueux pour éviter une fuite des talents qui pourrait être nuisible aux deux entités.

Gérer intelligemment les ressources humaines en mécaniciens hélicoptères pour éviter une fuite des talents préjudiciable à tout le monde, tel est l'objectif du pacte vertueux signé au Salon du Bourget entre le général de division Michel Grintchenko, commandant l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), et Bruno Even, président d’Airbus Helicopters. Il s'agit donc de "favoriser l’intégration de mécaniciens aéronautiques militaires et le partage de leur savoir-faire avec l’industrie privée, tout en garantissant à l’ALAT une ressource humaine solide dans la durée". L’ALAT et Airbus Helicopters ont donc mis en place des formules favorisant "une possibilité de reconversion à des militaires ayant longuement œuvré pour les armées, en France comme en opérations, tout en permettant à l’industriel aéronautique français de recevoir une main d’œuvre experte et de qualité". L'ALAT compte aujourd'hui  2 300 mécaniciens qui assurent la maintenance des 300 aéronefs de l’armée de Terre, en France comme en opérations extérieures.

ALAT MCO HÉLICOS RH

Répondre à () :


Captcha
Krucker | 21/06/2019 22:09

Aussi valable pour les avioniques a la retraite ayant 20 annees de metier ?😉

La ruche | 22/06/2019 18:03

C’est la fin de l’aéronautique français . Les militaires ne savent pas travailler et tuent notre métier. Mettez des casques ça va tomber !!! D’autant plus que dans l’armée si il y en a 1 sur 10 qui travail c’est déjà beaucoup. Le pays sombre et on accélère .

Philippe | 23/06/2019 10:05

Vous dites n’importe quoi. Les mécaniciens militaires sont extrêmement rigoureux et très bien formés. Et ils savent se débrouiller dans des conditions extrêmes quand il le faut. Dans le civil, par manque de personnel et de pièces, c’est toujours a l’arrache et les cartes de travail ne sont pas respectées, les gens ne sont pas formés sur les derniers logiciels. D’ailleurs combien de machines militaires sont accidentées suite à une défaillance technique ? Nada !

Falco | 23/06/2019 21:30

Vous êtes jaloux car vous n'avez pas pu execer dans l'armee? Pour avoir formé des militaires et des civils de toutes nations je trouve vos propos autant faux qu'insultant, vous ne vous etes probablement jamais trouvé a faire de la maintenance sur un théâtre d'opération.

Alain | 24/06/2019 08:22

Bonjour , Comment pouvez vous écrire une chose pareille ? Quand au "1 militaire sur 10 qui travaille..." il faut vraiment ne pas connaître le sujet pour écrire celà particulièrement en ces périodes de fort engagement en opérations extérieures.

Cedric | 26/06/2019 07:46

Mais pour qui tu te prends espèce de Naz tu n y connais rien et tes propos injurieux tu les gardes pour ta racaille anti mili et anti flic A bon entendeur

ELICOPTER.DE'LARME. | 22/06/2019 19:09

OMAR

| Connexion | Inscription