0
Industrie
Easyjet et Airbus signent un accord relatif à un projet de recherche sur les avions hybrides et électriques. © EasyJet

| Antony Angrand

Easyjet et Airbus signent un accord relatif à un projet de recherche sur les avions hybrides et électriques.

EasyJet et Airbus coopéreront sur trois ensembles de travail distincts destinés à définir les impacts et les exigences nécessaires à l'introduction à grande échelle d'avions durables de prochaine génération sur l'infrastructure et les opérations commerciales quotidiennes.

EasyJet et Airbus ont signé un accord de recherche sur les avions hybrides-électriques qui analysera les opportunités et les défis liés aux avions hybrides et électriques. 

"Dans le cadre de cet objectif, nous avons également signé un protocole d'accord (MoU) avec Airbus dans le cadre d'un projet de recherche conjoint sur les avions hybrides et électriques. Le protocole d'entente est une étape importante vers l'amélioration de la compréhension de l'industrie des possibilités opérationnelles et d'infrastructure et des défis des avions hybrides rechargeables et des avions électriques complets", mentionne la compagnie aérienne.

EasyJet et Airbus coopéreront sur trois ensembles de travail distincts destinés à définir les impacts et les exigences nécessaires à l'introduction à grande échelle d'avions durables de prochaine génération sur l'infrastructure et les opérations commerciales quotidiennes.

La compagnie aérienne soutient la société Wright Electric depuis deux ans, qui vise à produire un avion entièrement électrique qui pourrait être utilisé pour les vols court-courriers, par EasyJet. La compagnie travaille également avec Rolls Royce et Safran sur les nouvelles technologies pour réduire l'empreinte carbone du vol.

"Avec la technologie électrique encore en développement, nous continuerons à travailler sur d'autres actions à court et moyen terme pour réduire nos émissions de carbone. Cela pourrait inclure l'introduction de technologies telles que le e-taxiing (taxiage électrique, les APU électriques et la réduction des émissions de carbone des activités non volantes d'EasyJet grâce, par exemple, à l'utilisation d'énergie renouvelable. Nous avons également l'intention d'encourager les gouvernements et l'industrie à se concentrer dans ce domaine, notamment sur l'amélioration de l'efficacité de l'espace aérien et sur le fait de veiller à ce que le régime de réglementation favorise de nouvelles réductions des émissions en encourageant un vol plus efficace et en soutenant l'innovation, par exemple par le biais d'incitations fiscales", ajoute la compagnie aérienne.

 

EasyJet Airbus Accord de coopération Motorisation électrique Propulsion hybride électrique

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription