0
Défense
Le CH-53K se ravitaille sur KC-130J
Le CH-53K se ravitaille sur KC-130J
© Lockheed Martin

| BOQUET Justine

Le CH-53K se ravitaille sur KC-130J

Rheinmetall a annoncé la fin de ses essais de ravitaillement en vol d'un hélicoptère CH-53K sur KC-130J.

Ravitaillement en vol.

Rheinmetall a annoncé le 9 juin avoir finalisé ses essais visant à ravitailler un CH-53K sur un KC-130J. Un vol mené avec succès avec le soutien d'un ravitailleur Super Hercules du Corps des Marines américain (USMC). Le test a été réalisé en avril, sur la côte est des Etats-Unis et ouvre de belles perspectives à l'industriel, alors qu'il se positionne pour le programme STH de la Bundeswehr, visant à remplacer ses CH-53G.


Commandes de vol.

Rheinmetall a par ailleurs précisé que la modernité de l'appareil permettait de faciliter la conduite de la procédure de ravitaillement en vol grâce à un système de commandes de vol électriques. La validation de cette capacité permet ainsi d'étendre les missions du CH-53K et de le déployer pour des opérations éloignées. « L'hélicoptère peut ainsi emporter plus de matériel et de personnel sur de plus longues distances et dans des conditions opérationnelles plus complexes », a déclaré Rheinmetall.


Escadron de transport.

Le ravitaillement du CH-53K par un KC-130J pourra peut-être permettre de séduire l'Allemagne, alors que ses C-130J seront stationnés à Evreux, dans le cadre d'un escadron de transport franco-allemand (voir Air&Cosmos 2687). Si l'Allemagne vient à sélectionner le CH-53K, cette caractéristique permettra alors de renforcer l'interopérabilité avec la France. La décision de la Bundeswehr est attendue pour début 2021, devant faire suite dès 2024 aux premières livraisons. En parallèle Sikorsky produit actuellement la flotte de CH-53K destinée au corps de marine américain. 31 appareils sont actuellement en cours de production, devant permettre à l'USMC de disposer d'un premier escadron opérationnel d'ici 2023/2024.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription