0
Industrie
Le nouveau H145 se pose au sommet des Andes
Le nouveau H145 se pose au sommet des Andes

| Antony Angrand

Le nouveau H145 se pose au sommet des Andes

La dernière version du H145 d'Airbus Helicopters vient de poser ses patins sur l’Aconcagua, la plus haute montagne de l’hémisphère Sud, culminant à6 962 m. C’est la première fois qu’un hélicoptère bimoteur se pose à cette altitude.

L’appareil, qui a décollé de Mendoza, en Argentine, a volé pendant 30 minutes pour se rendre au pied de l’Aconcagua avant de commencer son ascension. Après une montée en altitude de 15 minutes, l’hélicoptère a atterri à 13h45 sur le sommet, où la température extérieure était de -22°C. Aux commandes se trouvait le pilote d’essai Alexander Neuhaus, accompagné de l’ingénieur navigant d’essai Antoine van Gent.

« Nous avons dû rester concentrés sur la mission en raison des vents violents, avec des rafales allant jusqu’à 35 nœuds, et de la très faible masse volumique de l’air. Le nouveau H145 présente d’excellentes qualités de vol associées au système Helionix et au pilote automatique 4 axes, qui nous ont permis d’atteindre le sommet en toute sécurité », a déclaré Alexander Neuhaus, pilote d’essai au sein d’Airbus Helicopters. « L’appareil s’est comporté de façon extraordinaire. Nous avons survolé le sommet tout en conservant de la puissance en réserve qui aurait permis d’emporter deux passagers », a-t-il ajouté.

Le vol d’essai a bénéficié d’un soutien assuré par les hélicoptères Lama de l’armée de l’Air argentine, ainsi que de l’assistance de la police de Mendoza, du parc provincial de l’Aconcagua et d’Helicopters AR, un opérateur local qui exploite depuis plus de 15 ans un Airbus H125 dans la région de l’Aconcagua.

L’Aconcagua n’est pas le premier sommet conquis par Airbus Helicopters : le 14 mai 2005, Didier Delsalle se posait avec un H125 sur le toit du monde, au sommet de l’Everest.

Avant le lancement de cette campagne d’essais en haute altitude en Amérique du Sud, le nouveau H145 avait effectué plusieurs séries d’essais, notamment à altitude moyenne en Espagne et par temps froid en Finlande. Au total, les deux prototypes du H145 à cinq pales ont déjà accumulé plus de 400 heures de vol en vue de la certification AESA prévue début 2020, qui sera suivie par la certification FAA et les premières livraisons courant 2020.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription