1
Espace
Premier roulage du portique mobile d’Ariane 6 © P. Baudon / ESA - CNES - Arianespace / Optique Vidéo du CSG

| Pierre-François Mouriaux

Premier roulage du portique mobile d’Ariane 6

Le chantier de construction du pas de tir du futur lanceur lourd européen a été marqué par une première simulation d’opération de lancement.

Au Centre spatial guyanais, sur le chantier de construction du pas de tir ELA 4 (Ensemble de lancement n°4), le portique mobile qui abritera le futur lanceur Ariane 6 avant son lancement a effectué le 21 juillet son premier essai de roulage. Il a ainsi parcouru une distance de 97 m, à la vitesse de 6,7 m par minute.

La structure métallique du portique, haute de 90 m, repose sur 16 bogies équipés de 8 roues motrices, chacune mue par un moteur électrique.

L’ensemble pèse actuellement 5 600 t, et atteindra 8 200 t lorsqu’il sera totalement équipé, soit plus de 1 000 t que la tour Eiffel à Paris.

Lors d’une véritable campagne de lancement, le portique mobile sera rétracté environ 5 heures avant le décollage du lanceur.

« Un petit déplacement pour le portique, un grand pas pour #ariane6. Bravo @CNES @eiffage ! », a commenté sur son fil Twitter Jean-Marc Astorg, le directeur des lanceurs du Cnes.

Ariane 6 ELA 4 Centre spatial guyanais Portique mobile Chantier

Répondre à () :


Captcha
BEAUVAIS Dominique | 01/08/2019 08:57

Passionné de ces efforts européens pour la recherche spatiale. Bravo ! D.Beauvais

| Connexion | Inscription