0
Espace
Thales Alenia Space fournira les premiers modules de la station commerciale Axiom
Thales Alenia Space fournira les premiers modules de la station commerciale Axiom
© Axiom Space

| Pierre-François Mouriaux

Thales Alenia Space fournira les premiers modules de la station commerciale Axiom

Le constructeur franco-italien, qui a déjà fourni 50 % des volumes pressurisés de la Station spatiale internationale, a été retenu par Axiom Space pour son projet de segment commercial en 2024.

Feu vert pour des modules habitables touristiques

Dans le cadre de son programme NextStep destiné à ouvrir davantage l’orbite basse au secteur privé, la Nasa avait retenu le 27 janvier dernier la startup Axiom Space (créée en 2016) pour fournir, à partir du second semestre 2024, de nouveaux modules habitables commerciaux.

Rattachés à l’avant de la Station spatiale internationale, ils créeront ainsi un « segment Axiom » ouvert au tourisme.

Axiom a retenu Thales Alenia Space pour la production de deux premiers exemplaires, qui seront fixés au module Harmony (ou nœud de jonction Node 2) de l'ISS, également développé par le constructeur franco-italien et lancé en octobre 2007.

Une première tranche du contrat avec Axiom a été annoncée le 24 juin, qui permet de démarrer le développement des nouveaux modules pressurisés.

« Cette mission est une étape importante pour le développement de voyages commerciaux indépendants et pour favoriser la croissance d'une économie solide et compétitive en orbite basse », considère Massimo Comparini, directeur des activités Observation, Exploration et Navigation chez Thales Alenia Space.

 

Touristes sur Crew Dragon

En attendant, Axiom envisage dès le second semestre 2021 un premier séjour touristique d’une semaine à bord de l’ISS, avec trois passagers payants embarqués à bord du Crew Dragon de SpaceX, qui effectue actuellement son premier vol d’essai.

Les touristes seraient accompagnés par un astronaute professionnel entraîné par Axiom (on parle de Michael Lopez-Alegria, 61 ans, vétéran de quatre vols spatiaux).

Deux missions annuelles de ce type seraient ainsi proposées (et visiblement facturées 55 M$ chacune), en attendant de disposer des modules du segment Axiom.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription