advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


1
Défense
Tsahal commande le CH-53K
Tsahal commande le CH-53K

| Baptiste Guillou

Tsahal commande le CH-53K

Israël reste fidèle au CH-53, un appareil qui n'a subi qu'une seule perte au combat en 52 ans d'utilisation.

CH-53K 

Après l’achat de 2 KC-46A et la future commande d’un troisième escadron de F-35, le MOD vient de confirmer la sélection de l'hélicoptère lourd CH-53K King Stallion de Sikorsky. Cet appareil viendra progressivement remplacer les CH-53 Yas’ur livrés à partir de 1969, dont 18 ont été portés au standard 2000 à partir de la fin des années 80 pour étendre leur durée de vie de 20 ans, puis 5 autres au standard 2025 qui comportait de nouveaux équipements. Deux modernisations réalisées par IAI et Elbit. 

Financement

Cet achat est notamment permis par le FMF (Foreign Military Financing) qui offre à l’état hébreu un fonds de soutien militaire de 3,3 milliards d’euros sur 10 ans. Aucune information officielle n’a encore été divulguée sur le nombre d’appareils, le coût du contrat et la date des premières livraisons. Si le MV-22 « Osprey » fut envisagé il y a quelques années, de même que le CH-47F moins cher que le CH-53K, le King Stallion aurait à nouveau séduit par sa capacité à encaisser les impacts de projectiles pendant les opérations d'infiltration et de sauvetage.

Historique

Alors qu'Israël est en état de guerre permanente, elle n'a perdu en 51 ans qu'un seul appareil en 2006 lors de l'opération "Raisins de la Colère" après un tir de missile anti-chars par le Hezbollah. Et ce alors que les CH-53 ont été systématiquement utilisés pour récupérer les commandos Sayeret derrière les lignes ennemis.

Répondre à () :


Captcha
Sofien | 28/02/2021 23:21

Nice aircraft

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription