2
Espace
Un voyage en Super Guppy pour le vaisseau Orion © NASA

| Pierre-François Mouriaux

Un voyage en Super Guppy pour le vaisseau Orion

Le futur vaisseau lunaire américain est arrivé le 25 novembre dans l’Ohio pour une série de tests, transporté par le légendaire avion-cargo géant de la Nasa.

A un an de la mission Artemis 1 (inhabitée) vers la Lune, le vaisseau américain Orion (équipé du module de service européen ESM) a été transféré du Centre spatial Kennedy, en Floride, vers le centre d’essais Plum Brook Station du Glenn Research Center, près de Sandusky dans l’Ohio, après un arrêt à Mansfield, également dans l’Ohio.

 

Un avion hors normes.

Le transport s’est effectué à l’aide du Boeing 377 Super Guppy de la Nasa (N941NA), long de 44 m, large de 48 m, haut de 15 m, d’une masse maximale de 77 t et capable d’embarquer près de 25 t de fret. C’est le quatrième et dernier avion de ce type (mis en service en 1966) encore en service aujourd’hui.

 

Deux séries de tests.

Au sein de la plus grande chambre à vide thermique du monde, le vaisseau Orion sera soumis durant 63 jours à des conditions de vide et de température simulant l’environnement spatial (de -160 à +150° C), puis durant 14 jours la compatibilité électromagnétique de ses équipements sera vérifiée.

 

Nouveau report ?

Lorsque les tests seront terminés, Orion sera renvoyé au Centre spatial Kennedy, toujours à bord du Super Guppy. Le véhicule sera alors installé au sommet du superlanceur SLS (Space Launch System) de la Nasa, en cours d’assemblage.

Le premier vol d’Orion autour de la Lune et au-delà était encore récemment prévu pour novembre 2020, pour durer environ 25 jours. Mais un récent audit gouvernemental indique qu’il n’aura certainement pas lieu avant 2021.

Orion Lune Artemis NASA ESA Super Guppy Airbus

Répondre à () :


Captcha
Wilhelem | 29/11/2019 08:47

UTA Industrie avait construit un ou plusieurs Supper Guppy. Airbus en a utilise 5. Un est à Toulouse au Musée. In autre a ete vendu à la Nasa 20 M de$ , somme qui a permis de payer le vol d’û astronaute français. Et si c’ était celui là? Bon weekend Jèrōme Wilhelem

Wilhelem | 29/11/2019 08:47

UTA Industrie avait construit un ou plusieurs Supper Guppy. Airbus en a utilise 5. Un est à Toulouse au Musée. In autre a ete vendu à la Nasa 20 M de$ , somme qui a permis de payer le vol d’û astronaute français. Et si c’ était celui là? Bon weekend Jèrōme Wilhelem

| Connexion | Inscription